• Cage de chasteté gérée par fessestivites.com

    Cage de chasteté gérée par fessestivites.com

    Trop top ! Le jour où j’ai découvert que pour une poignée d’euros j’allais pourvoir vivre mon fantasmes de jeu de chasteté, j’étais loin d’imaginer que j’allais rencontrer un dominante qui deviendrait ma femme et Maîtresse d’Amour.

    Pas de mauvaise question, je ne suis ni soumis ni une lope dans la vie. De par mon métier, je commande 80 personnes dans un métier rude où on ne plaisante pas. Par contre en amour, j’aime m’abandonner, me laisser dominer, commander, cela m’excite et me rend fou d’amour.

    Mon histoire

    J’ai viré ma femme qui faisait de l’œil au jardinier qui avait 25 ans de moins que nous et si les  conquêtes que j’ai eu depuis cet évènement étaient bien sympathique, beaucoup étaient « vanilles » et aucune n’avaient la fibre d’une dominante.

    Cela faisait longtemps que j’avais envie de jouer avec une cage de chasteté et qu’une maîtresse gère mon sexe. De masturbations en masturbation, j’ai fini par en acheter une. La problématique est que lorsqu’on est célibataire, cela n’est pas amusant. Rechercher une KH pour garder les clés est un véritable parcours d’un combattant. Lorsque je suis tombé sur www.fessestivites.com j’ai vu qu’ils proposaient de gérer les cages de chasteté pour 20 euros.

    Au départ, le prix m’a semblé si dérisoire que j’ai cru à une arnaque et bien non. N’étant pas à 20 euros près, j’ai donc essayé.

    En même temps que la commande de cadenas à combinaison livré SANS la combinaison, j’ai programmé la date à laquelle je recevrai la dite combinaison de mon cadenas. Par prudence, j’ai mis 15 jours de délai au cas où ils livreraient avec du retard pour que mon jeu puisse se dérouler pendant mes congés. 72 heures plus tard, le colis est arrivé en colissimo avec en prime, des fiches de conseils pour mieux dormir, lutter contre les irritations et des trucs pour faire la toilette. Attendre fut difficile……

    Le jour J

    Trois jours, je voulais essayer 3 jours. Loger ma bite dans la cage de chasteté en plastique fut très difficile car je n’arrivais pas à contrôler mon érection. La chose faite, j’ai posé le cadenas puis j’ai retiré le collant masquant les numéros. Comme indiqué, les chiffres se sont mis à tourner et m’ont piégé. Pendant un instant je me suis senti con, car hormis détruire le cadenas ou ma cage de chasteté, j’étais bel et bien piégé.

    Le soir même, après la toilette qui fut assez longue, j’ai mis la pommade recommandée et un slip avant de m’installer devant l’ordi pour surfer. J’ai commencé par me rendre sur le forum dédié aux encagés sur fessestivites.com pour indiquer que je venais de fermer le cadenas. Deux minutes plus tard, les réponses n’ont pas tardé. J’ai eu quelques félicitations et quelques de questions sur le sérieux du site. Certains m’ont demandé ce que je ferai si la combinaison ne m’était pas livrée,…..

     La question m’a paru saugrenue et histoire de délirer un peu, je leur ai répondu que je serai chaste à vie et que j’irai à la croix rouge des encagés faire du bénévolat. MDR

     Le lendemain, j’avais un email me demandant comment j’avais passé la nuit. Grisante et horrible fut ma réponse. Je n’ai jamais autant bandé de ma vie et toutes les deux heures ou presque, je me suis levé pour aller aux toilettes.

     La douche m’a fait un bien fou, j’ai pris le temps de bien laver comme indiqué, de remettre de la pommade avant d’aller à l’ordi avec une bassine de café. Irrémédiablement, je suis retourné sur le forum avant d’aller lire des histoires d’encagé. Toutes ces lectures m’excitaient mais hélas, impossible d’apaiser le feu….

     Avec mon naturel habituel, je suis retourné sur le forum pour raconter mes sensations. Louve13 me répondit en me posant quelques questions sur ce qui m’avait poussé à utiliser ce truc de cadenas vendu sans combinaison. Une discussion sympa s’installa, nous en sommes venus quelques minutes plus tard à discuter en tchat pour être entre-nous. Un moment plus tard, je lui ai proposé de discuter par téléphone en lui indiquant le mien car je ne suis pas de ce qui fantasment. Je dis, je fais point barre.

     Ce qui amusait Louve13  c’est l’idée de dominer à distance, avant peut-être un jour de le faire physiquement. Pour lui prouver que je n’étais pas un fantasmeur, je lui ai proposé de me lancer un petit défi que je pouvais réaliser à la maison et dont je lui adresserai une photo.

     Très provocatrice et surtout intéressée, elle a sauté sur l’occasion en me demandant une photo originale. (La garce) J’ai du faire une photo de mon sexe encagé trempant dans une casserole d’eau avec un papier indiquant « pour Louve13 ». Si j’ai toujours trouvé que les mecs qui exposent leur sexe sur le net étaient « bof » et vulgaires, réaliser sa demande ne m’a posé aucun souci. Comme quoi on peut changer d’avis….

     La photo faite, lorsque je l’ai envoyé sur sa boite email, je n’étais pas fier hormis le fait d’avoir eu le courage de le faire. En guise de remerciement, elle m’a adressé une photo d’elle à visage découvert. Hummmmm charmante. 45 ans, fausse blonde bien en chair mais sans excès avec une poitrine généreuse dans laquelle j’aurai bien plongé mon petit nez….

     Nous avons passé la matinée ensemble à nous raconter nos vies, l’idée de l’inviter au resto m’est venue comme ça. Elle a décliné ma proposition tout en m’indiquant « une autre fois » avant de devoir m’abandonner à mon sort pour aller travailler.

     Si la suite de la journée et la soirée se sont passés sans souci pour moi, le lendemain matin, j’étais debout à 6 heures malgré le fait que je sois en congés et avec une trique d’enfer m’arrachant presque les testicules. Je devenais fou ! Vers 9 heures, aller faire des courses à Casino calma provisoirement mes envies. Le soir même, Louve13 était sur le net, après quelques échanges sur le forum, elle me demanda si elle pouvait m’appeler.

     Ah oui, ah oui……..

     Deux heures plus tard, nous étions au resto sur le vieux port. Si sur le net elle m’avait paru charmante, en réel, cette femme adorable mais d’un très fort caractère me fit tourner la tête. Elle m’avoua que de diner avec un homme encagé l’excitait prodigieusement et moi, comme un couillon provocateur, je lui ai demandé si elle voulait la voir en vrai.  Quand elle m’a répondu « oui », j’ai cru mourir de honte ! ! !

     La problématique fut « où » ?

     C’est Louve13 qui a trouvé en m’emmenant marcher sur le vieux port, moi qui ais une sainte horreur de marché j’ai accepté. Son côté dominant opérait déjà sur moi sans même que je ne m’en rende compte. Elle m’a demandé de faire semblant de faire pipi derrière une baraque en bois pour que nous n’attirions pas les regards. En se positionnant à côté de moi, elle pourrait voir la chose. Me voilà donc en position en regardant partout avec la peur d’être vu. Elle n’a pas fait que regarder, elle a touché et moi, je me suis liquéfié. Je n’aurai jamais imaginé qu’une cage de chasteté puisse me changer à ce point ! ! !

     La soirée a pris fin vers minuit après une bise sage et des promesses de se revoir. Autant avouer les choses, si je n’avais pas été encagé j’aurai bien essayé de la séduire mais là…… j’étais « limité » dans mes capacités. 

     La nuit fut rude et peuplée de songes aussi érotiques les uns que les autres. Mon troisième matin fut pire, mes mains étaient attirées comme des aimants sur mon sexe et mes seins qu’elles tripotaient comme pour générer des sensations détournées. La combinaison est arrivée sur ma boite email comme prévu vers 20 heures. Si dans un sens je me suis senti soulagé, j’ai presque regretté qu’il n’y ait pas une paire de jours en plus.

     Je me suis évidement fait un petit self et le volume de sperme fut « généreux » mais la jouissance avait un « goût » de fade de par la solitude. Louve13 m’a recontacté le lendemain en me demandant de tout lui raconter et en ne lui cachant rien. Je lui ai donc avoué m’être branlé en lui racontant les sensations éprouvées. Elle m’avoua qu’elle s’était aussi branlée en pensant à moi le soir du resto et me remercia du plaisir que je lui avais donné par mon honnêteté et ma gentillesse.

     Je lui ai aussitôt proposé de recommencer, elle a accepté sauf qu’aujourd’hui elle est devenue ma gardienne de clé et ma Maîtresse d’amour quand je ne suis pas encagé. Je pense que nous nous mettrons ensembles un jour ou l’autre car indépendamment de nos petits jeux, nous nous sommes trouvés des affinités tant sexuelles que dans la vie.

     Elle n’a rien des Maîtresses bardées de cuir, mais une poigne certaine. J’en suis de plus en plus amoureux et il me semble que c’est réciproque.

     Paul


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :