• Les ingrédients de l'Amour

    Quelques ingrédients

    AUTEUR Lawrence

    La cuisine comme l'érotisme fait appel à nos cinq sens. Voici quelques ingrédients réputés pour leurs vertus aphrodisiaque supposées ou réelles.

    La mandragore


    Son succès est lié au principe de similitude, puisque cette racine présente une forme phallique. En réalité elle renferme de la scopolamine, un composé utilisé aujourd'hui contre le mal de mer. Aphrodisiaque très controversé, effet placebo peut-être.

    Le ginseng


    C'est sans nul doute l'aphrodisiaque le plus célèbre, et le plus demandé sur la planète ! Les empereurs chinois en consommaient à outrance pour honorer du mieux possible leur quelque 1 000 concubines.

    Le Miel
    Depuis plusieurs siècles, on raconte que le miel était souvent prescrit aux nouveaux mariés comme aphrodisiaque pour leur assurer une lune de miel des plus mielleuses. Il était déjà conseillé par Hippocrate pour stimuler l'énergie sexuelle. Au Pérou, l'hydromel local " chuchuwasi " célèbre boisson aphrodisiaque est élaboré à partir du miel de Palo dans lequel macèrent des plantes. Alors, n'hésitez pas à en consommer sans modération, cet aphrodisiaque si naturel.

    Le Kola


    En ce qui concerne la noix de Kola, sa réputation d'aphrodisiaque repose essentiellement sur son effet stimulant, qui est attribuable à sa teneur en caféine. Cette plante originaire de Côte d'Ivoire entre dans la préparation de boissons gazeuses réputées, mais si elles constituent bien un excitant, en revanche leur vertus aphrodisiaques ne sont pas prouvées. En effet aucunes données scientifiques probantes ne viennent appuyer leur efficacité. Cette vertu d'aphrodisiaque ne serait peut-être du qu'aux vertus publicitaires de quelques fabricants célèbres.

    Les huîtres
    Casanova en avalait chaque soir une cinquantaine comme stimulant et aphrodisiaque . Une chose est certaine, elles constituent l'aliment le plus riche en zinc, un élément nécessaire à la production de testostérone. On attribue également leurs propriétés aphrodisiaques à leur teneur élevée en iode et phosphore. En règle générale, la consommation de poissons et de fruits de mer mènent à la voie royale de l'éternelle jeunesse. On peut sans doute y voir un lien avec le fait qu'Aphrodite la déesse de l'amour naquit en pleine mer. Comment les servir ?
    Ouvrez les huîtres et disposez-les dans un plat allant au four, que vous ferez préchauffer 15 minutes. Délayez 2 verres de champagne (il facilite les débordements) avec de la crème fraîche, en poivrant largement. Emplissez chaque huître de ce mélange puis placez au four 3 à 4 minutes.
    On peut aussi les manger crue et pour ma part, c'est cette façon que je préfère, peut être en raison de leur goût iodé qui me rappelle celui du sexe d'une femme.

    Figue


    Le fruit du figuier ressemble un peu aux testicules de l'homme. D'où, peut-être, son usage comme dopant sexuel tout au long de l'Histoire. Comment la servir ? En entrée avec du jambon cru, ou au dessert pour accompagner un fromage au cumin (excellente épice pour la puissance virile).

    Artichaut
    Jusqu'à la fin du XVIIe siècle artichaut se terminait par un "d" comme chaud. Les femmes qui osaient en manger passaient pour des délurées et les marchands vantaient leurs vertus de façon explicite :
    "Artichauts, artichauts, c'est pour Monsieur et Madame, pour réchauffer le corps et l'âme et avoir le cul chaud !" Comment le servir ? Jeune avec une grosse queue et une petite tête, car il est plus savoureux, accompagné d'une vinaigrette bien relevée !

    Poivron


    Rouge, il a des vertus excitantes et stimulantes aussi bien pour les femmes que pour les hommes... Abstenez vous donc de le déguster seul !
    Comment le servir ? Plutôt cuit, car cru il est très difficile à digérer. Dans une salade, découpé en fines lamelles, poivré, salé, parsemé d'ail et d'huile d'olive, le poivron réveille les plus endormis...

    Le chocolat


    Célébré depuis longtemps par tous les gourmands, il serait à la fois aphrodisiaque et euphorisant. On a découvert, récemment, qu'il stimulerait la sécrétion, dans le cerveau, d'une substance nommée anandamide qui mime les effets du cannabis. Ci- dessous figure une photographie des chocolats kamasutra conçu par Jacques BOCKEL en Alsace.

    La yohimbine
    Elle provient de l'écorce d'un arbre du Cameroun, le yohimbehe. Elle est efficace, et on la trouve d'ailleurs dans notre pharmacopée, puisque c'est un vasodilatateur. Elle provoque un afflux de sang au niveau de la verge et facilite parfois l'érection.. Cette substance est à proscrire en cas de maladies des reins ou du foie, et elle ne doit pas être associée à certains médicaments contre l'hypertension.

    La cantharide


    Cette mouche espagnole, "Spanish fly" une fois réduite en poudre, congestionne les parties génitales et peut déclencher une forte érection par la présence d'un composé, la cantharidine, que l'on retrouve aussi dans les cuisses de grenouille ! Elle valut au marquis de Sade d'être mis en prison pour avoir empoisonné quelques personnes avec de fameux chocolats fourrés ! Quant à Richelieu, il s'en délectait tant qu'il fit fabriquer en France les "bonbons à la cantharide de Richelieu" ! C'est un aphrodisiaque puissant efficace à utiliser avec parcimonie.

    La truffe et autres champignons


    Souvent de forme phallique, les champignons ont toujours été considérés comme aphrodisiaques. L'un d'eux doit d'ailleurs son nom de Phallus Impudicus à son étonnante ressemblance à un pénis en érection surmonté d'un gland. Mais celui qui, depuis toujours, fait rêver les amants est la truffe, dont le parfum musqué exciterait la sensualité. Sans doute pour favoriser ses rapports sexuels, la Pompadour en consommait régulièrement. "Elle rend les femmes plus tendres et les hommes plus entreprenants" affirmait Brillat-Savarin en 1825. Elle doit sans doute les "vertus" dont on la pare aux substances qu'elle contient, dont certaines sont très proches de la testostérone (hormone en lien avec le désir sexuel chez l'homme comme chez la femme). Aphrodisiaque ou pas - à consommer sans modération sur un plan gastronomique si votre budget le permet.
    Comment les servir ? Avec une salade, des pâtes, une omelette.

    L'ail


    Le Talmud assure qu'il rend le sperme plus abondant, et dans la France médiévale, un ragoût à l'ail assurait aux jeunes gens fougueux des nuits amoureuses sans fin. Au Moyen-Orient, le jeune marié porte encore une gousse d'ail à sa boutonnière ! Aphrodisiaque sans nul doute, aux effets contradictoires car votre haleine risque de faire fuir votre partenaire !!!

    La moutarde


    Son nom a pour origine "moût ardent", tout un programme ! Et dans toute l'Europe, les hommes avaient pris pour habitude d'enduire leur pénis, juste avant l'acte, d'un cataplasme à base de moutarde pour le moins brûlant, mais efficace, certes, puisqu'elle pique la peau, dilate les vaisseaux et intensifie localement la circulation sanguine.



    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :